Mise à jour : Une psychiatre adopte une solution d’avenir : les soins de santé numériques.

Dre Joie Zeglinski, une psychiatre spécialisée dans les traumatismes psychologiques, aimerait bien que plus de professionnels de la santé mentale s’installent dans la région d’Ottawa. « Le besoin est si grand, particulièrement pour les pompiers, les policiers, le personnel militaire et les premiers intervenants, dit-elle. Les patients souffrant de traumatisme ont besoin de traitements à long terme. Nous n’avons simplement pas assez de temps pour aider tout le monde. »

Ouverte depuis 13 ans, la Clinique pour traumatismes et anxiété d’Ottawa où travaille Dre Zeglinski fonctionne au maximum de sa capacité. La psychiatre cherche continuellement des moyens d’augmenter son efficacité afin de pouvoir répondre aux besoins les plus urgents : ceux de ses patients.

Les dossiers papier passent au numérique.

En 2015, la Dre Zeglinski et un collègue ont décidé de se libérer et de libérer le personnel de soutien de la clinique du fardeau administratif que représentaient les dossiers patient en format papier. Une subvention d’OntarioMD leur a permis d’adopter un système de dossier médical électronique (DME). « Je me disais qu’il allait un jour falloir passer au numérique, alors pourquoi pas tout de suite? La subvention a payé les coûts initiaux. Mon collègue et moi nous sommes partagé les autres frais », précise-t-elle.

La transition s’est faite facilement. Le « courageux » gestionnaire du cabinet était heureux que les dossiers des patients soient accessibles en ligne. Après quelques jours de formation, tout allait comme sur des roulettes.

« Il est maintenant beaucoup plus facile et rapide d’accéder à l’information. J’aime pouvoir trouver un mot ou un médicament dans mes notes grâce à la fonction de recherche », souligne la Dre Zeglinski. Du même élan, les médecins ont également adopté le Système d’information de laboratoire de l’Ontario (SILO), qui leur donne accès aux résultats d’analyse de laboratoire des patients, et PrescripTIon, le service d’ordonnances électroniques canadien. Ils ont ensuite ajouté à leur gamme d’outils une application mobile synchronisée avec le DME de la clinique.

Une application mobile qui permet de soigner les gens à distance.

« J’aime le fait de pouvoir l’utiliser n’importe où, dit-elle. Je peux rester en contact avec mes patients même lorsque j’accompagne mes enfants dans leurs activités. Je peux aussi finir de remplir les dossiers de mes patients à la maison. »

« À chaque mise à jour, l’application s’améliore », souligne la psychiatre. En effet, l’application a évolué. Plusieurs améliorations ont été apportées, comme la fonction de prise de note, qui transfère les notes de consultation directement dans le dossier du patient, et la possibilité de voir et de traiter à distance les résultats d’analyse de laboratoire afin de passer à la prochaine étape du traitement. Aucune donnée n’est enregistrée sur l’appareil afin de protéger la vie privée des patients.

La fonction la plus intéressante pour la Dre Zeglinski est la capacité de prendre des photos. « J’utilise plusieurs modes d’expression dans mon travail. Il peut s’agir de dessins, de peintures ou de sculptures. Ces œuvres peuvent être difficiles à décrire dans un dossier. Avec l’application mobile, je peux prendre une photo, qui est immédiatement téléversée dans le dossier électronique du patient. »

La possibilité de dicter les notes au microphone a aussi sauvé la psychiatre lorsqu’elle s’est blessée à l’épaule, ce qui rendait l’utilisation du clavier compliquée.

Un bon système de soutien.

Comme psychiatre indépendante, la Dre Zeglinski sait qu’elle a besoin d’un bon soutien. À la Clinique pour traumatismes et anxiété d’Ottawa, les professionnels de la santé mentale ne partagent pas que les locaux. « Nous échangeons nos idées. Nous parlons de notre stress et de nos autres préoccupations, précise-t-elle. Nous avons besoin de collègues capables de nous soutenir et de nous aider à offrir le meilleur de nous à nos patients. »

Pour effectuer son important travail, elle bénéficie également du soutien du DME et de l’application mobile de la clinique, qui, ensemble, simplifient ses tâches en les numérisant pour lui permettre de rester connectée à ses patients en tout temps et en tout lieu.

En apprendre plus sur les solutions technologiques pour les psychiatres.

  • Restez informé

    Recevez des articles sur les dernières tendances en matière de soins de santé directement dans votre boîte de courriel.
    Votre source d'informations sur la santé numérique

    Abonnez-vous à Pulsations cliniques et soyez informé des actualités et des tendances dans le secteur des soins de santé numériques, et ce, à même votre boîte courriel.