Trois aspects de l’incidence de la COVID-19 sur les médecins et les patients.

La pandémie de COVID-19 a eu une incidence considérable sur la vie des Canadiens, transformant de nombreux aspects du quotidien, de la vie sociale jusqu’à l’exercice de l’emploi. Certains des changements les plus importants se sont produits dans le secteur de la santé, où patients, médecins et autres intervenants ont dû adopter de nouveaux modes de prestation de services.

Nous désirons rendre compte des changements que nous avons observés jusqu’à présent, comme l’adaptation des cliniques dans le contexte d’urgence sanitaire, et des perspectives qu’ouvre cette nouvelle dépendance à la technologie pour le milieu de la santé.

Un besoin pour les rendez-vous virtuels.

L’un des changements les plus importants dans le domaine de la santé a été l’augmentation du nombre de rendez-vous virtuels. Selon un sondage de l’Association médicale canadienne, plus de la moitié (57 %) des Canadiens ont utilisé une forme ou une autre de soins virtuels durant la pandémie, et la plupart sont très satisfaits de leur expérience – 38 % des répondants ont même déclaré qu’ils opteraient à l’avenir pour les consultations par téléphone, par courriel ou par texto plutôt que pour les consultations en personne.

Le recours aux soins virtuels présente de nombreux avantages pour les patients, et Skende Huskic, auxiliaire médicale et gestionnaire de la clinique Whitewater Medical, a été témoin de l’utilité des solutions numériques au début de la pandémie de COVID-19. « Nous avons pu modifier rapidement l’organisation du travail à la clinique, se souvient-elle. Nous avons communiqué avec nos patients dans les deux jours qui ont suivi, et presque tous les rendez-vous en personne ont été remplacés par des rendez-vous virtuels. »

Les soins virtuels se sont révélés aussi efficaces pour le Dr Daniel Pepe, médecin de famille à la London Lambeth Medical Clinic. « La réponse a été très positive chez de nombreux patients, affirme-t-il. Ils étaient heureux que nous puissions les appeler ou leur envoyer un message. »

Ce que cela pourrait signifier pour l’avenir des soins de santé : Les cliniques et les autres établissements de santé garderont leurs portes virtuelles ouvertes, même après la pandémie de COVID-19.

Un passage à la communication en ligne.

En plus d’offrir des rendez-vous virtuels, de nombreux fournisseurs de soins de santé ont mis en place un portail pour les patients, ce qui offre plus de souplesse aux patients et aux médecins.

Le Dr Pepe s’est servi de Health Myself pour faire le suivi des renseignements sur les patients pendant la pandémie. « Il est possible de télécharger dans le DME les échanges que nous avons eus par courriel avec un patient pour que l’information soit consignée dans son dossier », explique-t-il.

La clinique Whitewater Medical a aussi utilisé un portail sécurisé pour communiquer avec ses patients. En se dotant de normes strictes en matière de protection de la vie privée, la clinique a pu mettre en place de nouvelles méthodes de communication tout en protégeant les renseignements sur les patients, et cette nouvelle façon de faire a été très bien reçue. « Nous avons découvert que nos patients aiment avoir différentes options », dit Mme Huskic.

Ce que cela pourrait signifier pour l’avenir des soins de santé : En offrant une myriade d’options pour communiquer, les cliniques peuvent favoriser la continuité des soins aux patients et accroître l’efficacité tant pour les médecins que pour leurs patients.

Une nouvelle approche de la gestion des ordonnances.

La clinique Whitewater Medical a également commencé à demander des ordonnances par télécopieur et téléphone pour que les patients puissent continuer de recevoir des médicaments. De plus, Santé Canada a modifié la Loi réglementant certaines drogues et autres substances et ses règlements afin de permettre aux pharmaciens de prolonger et de transférer les ordonnances, de remettre des médicaments contrôlés et de délivrer des ordonnances verbales pour les médicaments contrôlés.

En plus d’aider les patients à obtenir les médicaments dont ils ont besoin, ces changements ont permis au Dr Pepe d’améliorer ses relations avec ses patients. « J’ai maintenant plus de temps pour mes patients, car auparavant je devais faire venir à mon cabinet les patients pour des choses qui peuvent maintenant se faire à distance », affirme-t-il.

Ce que cela pourrait signifier pour l’avenir des soins de santé : L’évolution des politiques peut permettre aux médecins de prioriser le temps passé avec les patients, ce qui pourrait se traduire par de meilleures relations et une prestation de soins plus efficace.

Et avec des outils comme PrescripTIonMD*, les médecins et les pharmaciens peuvent communiquer plus facilement. Le Dr Mohamed Alarakhia, médecin de famille en Ontario, a constaté les avantages—même avant la COVID-19 : « Il n’y a pas si longtemps, j’ai utilisé PrescripTIonMD pour renouveler le médicament d’un patient auprès de son pharmacien, médicament qui était prescrit par un autre fournisseur, écrit-il pour Inforoute Santé du Canada. « J’ai reçu immédiatement une alerte m’informant que le patient se faisait aussi prescrire de la méthadone par une autre clinique. Grâce à PrescripTIonMD, nous avons pu remarquer cette combinaison mortelle et éviter une situation catastrophique pour le patient. »

* PrescripTIonMD est offert en Ontario.

Un nouvel avenir pour les soins de santé au Canada.

Des changements profonds se sont opérés en peu de temps dans le secteur de la santé afin d’assurer la continuité des soins dans le contexte de la pandémie de COVID-19. Bien entendu, tous les domaines ne se prêtent pas aux soins virtuels, mais il semble clair que la technologie s’imposera à l’avenir. Le gouvernement du Canada a d’ailleurs annoncé un investissement de 240,5 millions de dollars pour développer et lancer des outils de soins virtuels et de santé mentale pour aider les Canadiens.

Et pour les professionnels de la santé, il y a déjà d’importants enseignements à tirer. Pour le Dr Pepe, la situation a prouvé que, malgré le temps qu’il a fallu au secteur pour adopter la technologie, le changement peut se produire rapidement. « Il est possible d’opérer des changements fondamentaux en très peu de temps », conclut-il.

Au cours des dix dernières années, TELUS Santé a investi plus de 3 milliards de dollars pour améliorer les soins de santé grâce à la technologie. Découvrez nos solutions novatrices et la technologie Visite virtuelle pour les cliniques et les médecins, ainsi que les services complémentaires intégrés de TELUS Santé pour la COVID-19.

  • Restez informé

    Recevez des articles sur les dernières tendances en matière de soins de santé directement dans votre boîte de courriel.
    Votre source d'informations sur la santé numérique

    Abonnez-vous à Pulsations cliniques et soyez informé des actualités et des tendances dans le secteur des soins de santé numériques, et ce, à même votre boîte courriel.