Innover pour prendre soin de la santé mentale des patients durant la pandémie de COVID-19 et au-delà.

La COVID-19 a touché tout le monde d’une façon ou d’une autre. L’adaptation à la distanciation physique n’a pas été facile, en particulier pour les personnes vivant avec une maladie mentale. Les cliniciens et les patients essaient tant bien que mal de coordonner les rendez-vous virtuels ou en personne pour assurer la continuité des soins. Les personnes ayant des besoins professionnels particuliers, comme les travailleurs de la santé de première ligne et les premiers répondants, n’ont qu’un accès limité aux ressources en santé mentale. Les personnes vivant dans des communautés rurales et éloignées sont souvent incapables d’entrer en contact avec des spécialistes et des équipes de soins spécialisés. 

Une lueur d’espoir vient toutefois éclairer ce sombre tableau : les nombreux défis qu’a posés la pandémie mondiale ont aussi créé des occasions uniques d’innover et d’améliorer la prestation des soins aux personnes qui nécessitent un traitement pour une maladie mentale. En peu de temps, les médecins, les organisations et les gouvernements ont mis en place de nouvelles façons originales de se soutenir mutuellement et de soutenir les patients.

Les vidéoconférences, les visites virtuelles et les lancements de tout nouveaux programmes ne sont que quelques-unes des façons dont TELUS Santé et d’autres fournisseurs ont pris soin des patients durant la pandémie et continueront de le faire à l’avenir.

Le rôle de TELUS Santé dans le soutien de la santé mentale des patients.

TELUS Santé fournissait des soins de santé mentale bien avant la pandémie de COVID-19. Depuis l’arrivée du coronavirus, le besoin pour les patients d’obtenir un soutien en ligne sûr et fiable a augmenté, tout comme la capacité des médecins à l’offrir à tout moment et en tout lieu.

Voici d’autres projets sur lesquels nous travaillons :

Visite virtuelle du DME de TELUS : Cette solution intégrée au DME a été lancée quelques semaines seulement après le début de la pandémie afin de permettre aux patients et aux fournisseurs de soins de santé d’interagir par téléphone, texto ou courriel. De plus, elle crée des flux de travail transparents, réduit la redondance des tâches et assure la continuité des soins et de la documentation au sein de votre DME actuel.

N’importe qui peut utiliser cette solution, laquelle permet aux médecins d’entrer en contact avec les gens et de les observer au moyen d’une caméra afin de repérer des indices et des signes physiques qui pourraient ne pas être décelés au téléphone.

PsychedUp CME : Conçu par la chef des neurosciences à TELUS, la Dre Diane McIntosh, le regroupement PsychedUp CME permet aux professionnels de la santé d’approfondir leurs connaissances pour mieux diagnostiquer les maladies mentales et pour prescrire les médicaments psychotropes appropriés. La Dre McIntosh est également la cofondatrice de SwitchRx, un outil en ligne gratuit conçu pour aider les fournisseurs de soins de santé à produire des prescriptions de médicaments psychotropes sécuritaires et appropriées.

« J’ai développé PsychedUp en 2018 parce que les médecins de famille prodiguent la plupart des soins psychiatriques dans ce pays et que, dans de nombreux cas, ils n’ont pas les ressources adéquates ni le système de soutien requis, affirme la Dre McIntosh. L’idée de départ était d’encourager les médecins à prescrire des médicaments de façon appropriée, confiante et rationnelle. »

Espri par TELUS Santé : Cette application a été élaborée dans le but de soutenir les travailleurs de première ligne – comme les pompiers, les organismes chargés de l’application de la loi et les professionnels de la santé – durant cette période difficile, mais elle pourra aussi servir de façon continue en raison des défis uniques associés à ces professions d’aide. En plus d’un centre de ressources qui regorge de balados et de vidéos, l’application offre aux travailleurs des outils leur permettant d’acquérir de saines habitudes et un accès direct à du soutien en temps de crise.

De nouveaux services et de nouvelles initiatives voient le jour.

En plus du travail effectué par TELUS Santé pour améliorer les soins, la pandémie de COVID-19 a servi de catalyseur pour un certain nombre de nouveaux services de santé mentale au pays.

Au cours des derniers mois, les fonds publics destinés à soutenir la santé mentale des Canadiens ont augmenté. Par exemple, en avril, le gouvernement du Canada a lancé un portail appelé Espace mieux-être Canada qui permet de communiquer avec des professionnels en santé mentale et d’obtenir de l’information et des ressources crédibles. De plus, il existe de nombreux sites web qui offrent de l’information importante à l’intention des cliniciens et des patients comme Anxiété Canada et la Canadian Mental Health Association.

Au niveau provincial, des ressources supplémentaires en santé mentale ont été lancées au cours des derniers mois. En juin 2020, l’Autorité sanitaire de la Nouvelle-Écosse a lancé un nouveau site web pour offrir du soutien aux personnes qui sont aux prises avec l’anxiété, la dépression et d’autres conditions. En Ontario, le COVID-19 Mental Health Network a été créé pour soutenir les travailleurs de première ligne en leur offrant gratuitement des séances de thérapie à distance. Quant au Québec, il a annoncé un programme de 100 millions de dollars pour venir en aide aux personnes ayant des problèmes de santé mentale.

Regard sur l’avenir.

Malgré les défis et l’incertitude liés à la COVID-19 ou peut-être à cause d’eux, il y a eu quelques changements positifs dans l’industrie des soins de santé. La pandémie a accéléré la mise en place de solutions novatrices visant à aider les patients qui sont aux prises avec des problèmes de santé mentale. En un temps extrêmement court, TELUS Santé et d’autres leaders du secteur des soins de santé ont concentré leurs efforts afin de faciliter l’accès aux soins de santé aux patients et d’améliorer la gestion de ces soins pour les médecins.

La pandémie a également permis de renforcer la collaboration entre le public et l’industrie pour résoudre des problèmes complexes. Bon nombre de ces changements ont déjà modifié la manière dont les soins de santé mentale sont offerts aux patients, et il ne fait aucun doute que ces solutions virtuelles vont demeurer bien utiles après la pandémie.

« À mes yeux, les soins virtuels démocratisent la médecine, affirme la Dre McIntosh. Ils permettent d’établir un pont entre les soins de santé et la personne, où qu’elle se trouve, et c’est le rôle qu’ils sont censés jouer. Le patient doit être au cœur de ses propres soins et nous devons faire en sorte que ces soins soient aussi accessibles que possible. »

  • Restez informé

    Recevez des articles sur les dernières tendances en matière de soins de santé directement dans votre boîte de courriel.
    Votre source d'informations sur la santé numérique

    Abonnez-vous à Pulsations cliniques et soyez informé des actualités et des tendances dans le secteur des soins de santé numériques, et ce, à même votre boîte courriel.