Comment la technologie peut propulser les soins médicaux

Female doctor smiling at senior female patient

Soins de santé et technologie vont souvent de pair. Au fil du temps, la médecine a adopté les dispositifs de surveillance, les appareils d’imagerie médicale, la robotique et des outils de communication allant du téléavertisseur à la vidéoconférence. Au plus fort de la pandémie de COVID-19, des millions de patients ont été forcés de rester à la maison. Aujourd’hui, les progrès en analyse diagnostique se poursuivent grâce à l’intelligence artificielle.

La numérisation se répand dans de multiples secteurs d’activité. Or, nombreux sont ceux qui se sont demandé quelles pourraient ou devraient être ses incidences sur les soins de santé. Comme les patients et les médecins en demandent de plus en plus, il paraît évident que nous avons maintenant besoin de la technologie plus que jamais auparavant. Il est temps de passer au numérique et, en tant que médecin, vous pouvez faire partie des pionniers.

Voici trois façons importantes dont la technologie peut propulser votre pratique.

1. Économies de temps

S’il y a une chose sur laquelle tous les médecins s’entendent, c’est qu’ils manquent de temps. Selon une étude menée en Nouvelle-Écosse, un médecin consacre en moyenne 10,6 heures par semaine à des tâches administratives, ce qui affecte les soins aux patients.1 Les médecins canadiens considèrent effectivement leur fardeau administratif comme un problème.

Bien que certaines de ces tâches soient indispensables au processus diagnostic, elles peuvent devenir excessives et empiéter sur les autres devoirs essentiels du médecin. Tel que l’explique Camille Lalonde, infirmière praticienne et directrice générale responsable des activités cliniques à TELUS Santé, la technologie permet d’automatiser et de simplifier une grande partie de ce travail.

Physician's hands holding a tablet

« Beaucoup de tâches administratives et répétitives ne requièrent pas les connaissances d’un professionnel de la médecine, comme la documentation et le travail administratif lié aux consultations, la collecte de données et les mesures prises pour étayer les plans, dit-elle. Supprimer ce fardeau permet aux médecins de voir plus de patients et de fournir de meilleurs soins. »

Prenez pour exemple le Dossier Collaboratif Santé (DCS). Cette plateforme de collaboration intégrée transforme le dossier médical électronique (DME) et automatise tout, des rappels de rendez-vous aux formulaires d’admission en passant par le suivi des patients.

« Les tâches de routine, répétitives, comme la tenue des dossiers, la distribution de questionnaires aux patients et le rapprochement des factures, accaparent les cliniciens et le personnel administratif. Une solution qui accroît la productivité et accélère les processus de travail tout en les rendant plus efficaces vous permet de revenir à ce que vous faites le mieux », dit le Dr Damon Ramsey, chef de l’informatique médicale et vice-président, Santé collaborative à TELUS Santé.

Grâce à la participation de médecins à la création et à la mise en œuvre de nos outils et de notre technologie, nous pouvons fournir des logiciels intuitifs, conviviaux et informatifs qui permettent aux cliniciens de se concentrer sur l’important : leurs patients.

2. Accès à des données sur les patients en temps réel

Un autre des grands avantages de la technologie est sa capacité de fournir un accès en temps réel à des données cruciales sur les patients. En permettant aux patients de prendre en main leur santé — tout en informant les professionnels de toute complication —, la technologie procure aux médecins de l’information détaillée qui soutient la prise de décisions éclairées. Des outils comme les télésoins à domicile aident les médecins à suivre de manière électronique la santé de leurs patients et, avec leur aide, à rajuster le traitement au besoin.

« Je vois l’avenir des soins de santé comme un monde où les données concrètes contribueront de plus en plus à la prestation des soins, et ce, de manière totalement sécurisée, explique le Dr Ramsey. Que ce soit parce qu’elles accélèrent la prise de décisions, qu’elles nous permettent de voir ce que nous ne voyions pas auparavant ou qu’elles favorisent la transparence, leur divulgation aux patients n’est qu’une bonne chose. »

Afin d’exploiter toutes les possibilités qu’offrent les données sur les soins de santé, il est crucial de nous attaquer aux problèmes de protection de la vie privée et de sécurité de l’information.

Mother sitting with child and laptop conducting a virtual health appointment

3. Élargissement de la portée du travail des médecins

La technologie permet aux médecins de transcender les limites physiques. Ceux-ci peuvent ainsi voir plus de patients, peu importe leur emplacement. Par exemple, grâce à Visite virtuelle du DME de TELUS et à Mes Soins TELUS Santé, les médecins peuvent voir et traiter leurs patients en faisant des appels privés à partir du DME.

De la réduction des temps d’attente à la prestation de soins à distance, les avantages sont innombrables. Les soins virtuels affichent une croissance, et la tendance ne montre aucun signe de ralentissement. 94 % des médecins canadiens offrent actuellement des télésoins.2

Un puissant allié

La technologie ouvre un monde de possibilités pour les dispensateurs de soins de santé. Comme il a été démontré par le passé, le potentiel de la technologie médicale est décuplé lorsque les médecins participent à son évolution. Cela dit, la relation médecin-patient demeurera toujours centrale dans la prestation des soins.

« On nous enseigne que la médecine est à la fois un art et une science, déclare Camille Lalonde. Certains processus devraient être automatisés. Mais la maîtrise de l’art, les connaissances acquises et les années d’expérience ne peuvent être remplacées. »

La technologie continuera d’évoluer, ce qui fera de l’intuition et de l’empathie des particularités humaines plus importantes que jamais. En adoptant la technologie, les médecins auront le temps de recourir à ces qualités irremplaçables.

« La prestation de soins requiert un certain discernement humain — l’aspect émotionnel n’est particulièrement pas quantifiable, ajoute le Dr Ramsey. Je crois que nous nous dirigeons vers un futur où la technologie augmentera l’efficacité des soins médicaux pour améliorer la relation avec les patients et les soins en général. »

 


Ressources

1 Office of Regulatory Affairs and Service Effectiveness (2020). Physician Administrative Burden Survey – Final Report. [https://doctorsns.com/sites/default/files/2020-11/admin-burden-survey-results.pdf] (21 septembre 2022).

2 Groupe de travail sur les soins virtuels (2022). Les soins virtuels au Canada : progrès et possibilités. [https://policybase.cma.ca/viewer?file=%2Fmedia%2FPolicyPDF%2FPD22-05F.pdf#page=1] (21 septembre 2022).

  • Restez informé

    Recevez des articles sur les dernières tendances en matière de soins de santé directement dans votre boîte de courriel.
    Votre source d'informations sur la santé numérique

    Abonnez-vous à Pulsations cliniques et soyez informé des actualités et des tendances dans le secteur des soins de santé numériques, et ce, à même votre boîte courriel.