Ces outils peuvent vous aider à avoir des conversations pertinentes sur la santé mentale avec les patients.

Ces dernières années, le débat sur la santé mentale s’est intensifié. Qu’il s’agisse de personnalités, de célébrités ou d’employés sur leur lieu de travail, de nombreuses personnes sont de plus en plus disposées à parler de leurs problèmes de santé mentale. En fait, un sondage Ipsos de 2021 a révélé que 53 % des Canadiens sont disposés à discuter de problèmes de santé mentale avec leur famille, des professionnels de la santé ou sur les réseaux sociaux, contre 41 % en 2018.

Néanmoins, de nombreux Canadiens ne reçoivent pas les soins spécialisés dont ils ont besoin : près de 44 % de ceux ayant besoin d’un soutien en matière de santé mentale ont affirmé que leurs besoins n’étaient pas satisfaits ou ne l’étaient que partiellement. De plus, les problèmes de santé mentale empêchent environ 500 000 Canadiens de se rendre au travail chaque semaine. Et la pandémie de COVID-19 n’a fait qu’exacerber ces défis, intensifiant le stress et l’anxiété d’innombrables Canadiens.

Résultat : Nous avons constaté une forte augmentation de la demande de soutien en matière de santé mentale, ainsi que de l’adoption et de la prestation de services de santé mentale virtuels. De nombreux Canadiens ont eu des expériences positives avec les soins virtuels grâce à la commodité et au confort que ceux-ci procurent. Un sondage de TELUS Santé a révélé que 32 % des répondants aimeraient recevoir des services de soins de santé virtuels à l’avenir, tandis que 29 % se disent flexibles[1].

Alors que les problèmes de santé mentale continuent de perturber la vie des Canadiens, les soins virtuels et les autres outils de santé numériques peuvent jouer un rôle important pour répondre à la demande croissante de soutien. En particulier, ces outils ont le potentiel d’aider les médecins, les spécialistes et les autres prestataires de soins de santé à avoir des conversations plus pertinentes avec les patients au sujet de leur santé mentale.

Les questionnaires préalables au rendez-vous fournissent de précieux renseignements à propos des patients.

Il est indéniable que les médecins sont confrontés à des contraintes de temps extraordinaires, et c’est exactement à ce sujet que les questionnaires préalables au rendez-vous peuvent aider. En apprenant à l’avance des renseignements importants sur la santé mentale d’un patient, les médecins peuvent être en mesure de réaliser des rendez-vous plus efficaces.

L’un des questionnaires les plus répandus, le Questionnaire sur la santé du patient 9, (QSP-9), se compose de neuf questions conçues pour dépister la dépression dans le cadre des soins primaires et d’autres contextes médicaux. Les questionnaires de ce type sont simples à mettre en œuvre pour les médecins parce qu’ils peuvent être envoyés automatiquement avant les rendez-vous ou à intervalles réguliers entre ceux-ci. Ils sont donc utiles à la fois pour effectuer le diagnostic et le suivi au fil du temps. Ils permettent également aux médecins d’approfondir des domaines fonctionnels précis; par exemple, le QSP-9 est pertinent pour les troubles du sommeil. Des études ont également montré que ces questionnaires ont une sensibilité élevée, reconnaissant avec précision les patients qui ont besoin d’une évaluation plus approfondie.

Lorsqu’ils sont offerts à travers des dossiers médicaux électroniques (DME) et d’outils de soins virtuels, comme le Dossier de santé collaboratif de TELUS Santé, les questionnaires préalables au rendez-vous peuvent être particulièrement utiles. En plus d’aider les médecins à gagner du temps en matière de documentation en joignant les réponses des patients directement à leur dossier, ces outils permettent aux patients de communiquer plus facilement avec leurs médecins et de participer activement à leur parcours de santé.

Les solutions numériques peuvent donner aux patients les moyens de suivre leur plan de traitement.

L’engagement des patients, qui peut prendre diverses formes, de l’adoption d’un changement de mode de vie à l’utilisation d’un portail de messagerie chiffré pour poser des questions sur leur traitement, joue un rôle essentiel dans les soins de santé mentale.

Les portails des patients, les télésoins à domicile et d’autres outils numériques, comme le Dossier Collaboratif Santé, permettent de simplifier et de rationaliser le processus de collaboration avec les prestataires de soins de santé. Cette collaboration peut se traduire par une amélioration des soins de santé mentale, puisque les patients sont plus enclins à partager des renseignements précis et honnêtes lorsqu’ils se sentent qu’ils collaborent avec leur équipe de soins. En outre, l’accès rapide et intuitif à des renseignements plus complets sur les patients peut contribuer à améliorer la manière dont les médecins dispensent les soins.

Les notes de rencontre et les tableaux de bord peuvent aider à améliorer les rendez-vous de santé mentale.

D’autres outils numériques importants que les médecins peuvent utiliser pour susciter des conversations sur la santé mentale comprennent des notes de rencontre et des tableaux de bord, qui favorisent tous deux la continuité des soins de santé mentale.

Des outils comme la Visite virtuelle du DME de TELUS Santé et le Dossier Collaboratif Santé de TELUS Santé organisent et affichent les renseignements sur les patients de façon conviviale, ce qui permet de voir les antécédents des patients en un coup d’œil, de surveiller les tendances, et plus encore. Cela permet aux médecins de simplifier les rendez-vous et de consacrer plus de temps à la prestation de soins. Les médecins peuvent également voir plus facilement les conversations qu’ont eues les patients ainsi que les résultats qu’ils ont obtenus, et adapter leurs prochains rendez-vous en conséquence pour s’assurer qu’ils profitent au maximum du temps passé avec leurs patients. En outre, ces informations peuvent aider les médecins à évaluer l’efficacité des programmes de traitement en regroupant les résultats d’une population de patients à l’aide de tableaux de bord dans le Dossier Collaboratif Santé.

Faire sortir la santé mentale de l’ombre.

Ces dernières années, un nombre croissant de Canadiens ont été confrontés à des problèmes de santé mentale, mais la nouvelle la plus encourageante est que les gens sont de plus en plus disposés à en parler. Compte tenu du fait que près de 80 % de la population s’en remet désormais à son médecin de famille pour répondre à ses besoins en matière de santé mentale, il est plus important que jamais que les médecins parlent à leurs patients de leur santé mentale.

Les technologies jouent un rôle clé pour faciliter ce processus. En exploitant la puissance des solutions de santé numériques, les médecins peuvent avoir des conversations pertinentes et contribuer à améliorer la vie des personnes souffrant de troubles mentaux.

Apprenez-en davantage sur les nouvelles façons dont TELUS Santé aide les médecins à prendre soin de la santé mentale de leurs patients, et sur le rôle que jouent les applications de santé mentale en permettant à un plus grand nombre de Canadiens de recevoir les soins dont ils ont besoin.

[1] Recherche sur mesure. Recherche principale en matière de soins de santé mentale des Cliniques TELUS Santé. Montréal, Qc : TELUS Santé; 2021; page 29

  • Restez informé

    Recevez des articles sur les dernières tendances en matière de soins de santé directement dans votre boîte de courriel.
    Votre source d'informations sur la santé numérique

    Abonnez-vous à Pulsations cliniques et soyez informé des actualités et des tendances dans le secteur des soins de santé numériques, et ce, à même votre boîte courriel.