Les médicaments en voie de commercialisation au Canada : à quoi doit-on s’attendre en 2021?

Sur plus de 150 présentations de médicaments actuellement soumises à Santé Canada, TELUS Santé en retient 10 dans son rapport de Telus Santé sur Les médicaments en voie de commercialisation de 2021 qui sont susceptibles d’avoir une incidence sur les régimes privés d’assurance-médicaments, dont un traitement potentiel pour la COVID-19. 

Trois de ces nouveaux médicaments pourraient avoir une incidence importante sur les régimes d’assurance-médicaments, dont l’un est un nouveau traitement pour la migraine aiguë, affection qui touche plus de 3 millions de Canadiens et pour laquelle le traitement n’avait connu aucune avancée depuis près de 30 ans. Les deux autres servent au traitement de maladies rares : l’une pour l’amyotrophie spinale et l’autre pour la fibrose kystique. Bien que la population de patients de ces affections soit très petite, le coût anticipé des traitements dépassera de loin les 100 000 dollars par an.

Les traitements contre l’insomnie, le taux élevé de cholestérol, la sclérose en plaques et la maladie de Wilson viennent compléter la liste des nouveaux médicaments cette année. 

Les régimes privés pourraient également enregistrer une hausse des demandes pour les biosimilaires en 2021. Six options de biosimilaires pourraient arriver sur le marché pour Humira, un produit biologique de référence qui se classe au deuxième rang dans la liste de TELUS Santé des dix premiers médicaments selon les coûts admissibles. Ce rapport comprend également un résumé des prévisions relatives aux médicaments génériques pour 2021, ainsi qu’un aperçu de ce qui se profile à l’horizon pour les produits en voie de commercialisation au Canada.

  • Inscrivez-vous aux mises à jour par courriel.

    Tous les plus récents articles envoyés directement dans votre boîte de réception.
    S’inscrire

    Nous allons vous envoyer des newsletter
    Toutes les communications vous seront faites de la part de TELUS Santé.

    Tous les champs sont obligatoires